Rechercher

Pourquoi la phrase « mon métabolisme est bloqué » ... Est fausse ! Réponse aujourd’hui.


« J’ai bloqué mon métabolisme »

« Top 10 des aliments qui boostent le métabolisme »

« C’est normal que tu ne maigrisses pas ton métabolisme est coincé ».


Ces phrases vous disent quelque chose ?

C’est bien normal, elles pullulent sur les réseaux sociaux.

Pour moi, ces affirmations sont fausses, mais comme chacun est libre d’avoir son avis, petite enquête aujourd’hui pour que vous puissiez vous faire VOTRE opinion sur le sujet.



Commençons comme toujours par la base de la base … Le métabolisme quésako ?


Le métabolisme c’est un terme employé pour définir l’ensemble des transformations chimiques et biologiques qui se passent dans l’organisme.

C’est ce qui nous permet tout simplement de vivre !


On peut découper ces réactions en deux familles :

- Le catabolisme : ensemble des réactions de dégradations de composés (avec dégagement

d’énergie)

- L’anabolisme : ensemble des réactions de biosynthèse (cellules, tissus, enzyme …)

Vous l’aurez compris le métabolisme c’est production + dégradation.



Continuons nos investigations ...


Pour avancer dans notre enquête il faut comprendre que le métabolisme d’un individu va dépendre de plusieurs variables.

- Le métabolisme de base

- La thermorégulation

- La digestion (Effet thermique des aliments)

- Sport

- N.E.A.T (activité quotidienne de mouvement hors du sport




  • Le métabolisme de base, le MB !

Le métabolisme de base est un calcul permettant d’estimer l’énergie en calorie, indispensable pour votre corps au repos.

Quand on dit repos on sous-entend : allongé, en ne faisant rien, en neutralité thermique, sans maladie, sans stress …

C’est l’énergie indispensable pour la survie de nos organes et de nos fonctions vitales.


Il va dépendre du sexe, de l’âge, de la taille et du poids.

Le métabolisme de base à tendance à diminuer avec l’âge et à atteindre son maximum à l’adolescence, mais on y reviendra plus tard.


ATTENTION !!!


Pour les indisciplinés du fond de la salle je vous vois venir, la valeur en calorie obtenue c’est le strict minimum pour la survie.

Donc n’allez pas calculer votre MB pour commencer un régime ..

Il faut multiplier cette valeur par son N.A.P (niveau d’activité physique) qui se calcule aussi avec d’autres formules.

Je ne vous donne volontairement pas plus d’explications ni le détail des calculs car on à vite fait de se tromper et de mettre sa santé en danger.


Consulter un spécialiste c’est important ! (héhé prenez rdv !)


  • Le N.E.A.T

Le N.E.A.T c’est en quelque sorte le « bouger » de « manger bouger ».

Cette appellation regroupe toutes les activités du quotidien qui nécessitent du mouvement hors des séances d’entrainement/sport.

Le N.E.A.T est indispensable pour garder la santé (de son corps et de son métabolisme !) en luttant contre la sédentarité.

Quelques exemples : prendre les escaliers, faire du vélo, rester debout au travail, porter les sacs de courses, faire le ménage, se balader, sortir le chien ….


  • Le sport

Ce sont les activités physiques plus ou moins intenses et planifiées : renforcement musculaire, salle de sport, natation, yoga … chacun son activité !

En général on regroupe sport et N.E.A.T mais il est intéressant de faire la distinction surtout pour les personnes ne pratiquant pas de sport où l’augmentation du N.E.A.T sera intéressante pour commencer.


  • La digestion

Spoiler alert : manger permet de brûler des calories.


Si, si, si je vous le promets c’est véridique !


Je vous ai parlé du catabolisme précédemment.

Et bien quand on mange, les aliments ingérés vont devoir être dégradés, digérés.

Pour cela de l’énergie va être indispensable !

Les championnes sont les protéines qui nécessitent vraiment beaucoup d’énergie pour leur dégradation.


  • La thermorégulation

Pour maintenir notre température corporelle optimale le corps va devoir dépenser de l’énergie.

C'est tout simple, mais c'est à prendre en considération.



Voila, maintenant que vous êtes des pro du métabolisme nous allons pouvoir revenir à notre première problématique … Le métabolisme bloqué.


Bien souvent on dit que le métabolisme est bloqué chez les personnes ayant fait des régimes plus ou moins drastiques n’arrivant plus à perdre du poids et chez les personnes en privation/restriction de nourriture.


C’est un abus de langage, le métabolisme n’est pas bloqué il est simplement plus ou moins fortement ralenti.

Pourquoi ?


  • Perte de poids, diminution du poids.

Dans le cas des régimes, plus il sera drastique plus la perte de poids sera importante et rapide.

Mais bien souvent il y à une fonte de la masse musculaire associée à cette perte de gras et d’eau.


Or, dans le monde merveilleux du métabolisme, le muscle consomme beaucoup plus d’énergie que les autres tissus !

Voilà pourquoi cette perte de masse musculaire diminue le métabolisme de base.


Autre réflexion : vous avez perdu du poids sur la balance, mais si vous avez moins de muscle (muscle plus lourd que le gras !), votre corps pour une même quantité d’énergie ingérée en dépensera moins...

Donc vous ne perdrez même pas de poids et aurez même tendance à en prendre.

Voila pourquoi un accompagnement par un professionnel est INDISPENSABLE .


  • Effet thermique des aliments

Comme vous l’aurez compris, manger et digérer dépense de l’énergie.

Si on ne mange plus rien, ou trop peu, ou plus certaines familles d’aliments… on dépense encore moins d’énergie ! Cercle vicieux.


  • Carence et déficience en macronutriments et micronutriments

Un régime, et de manière générale une alimentation déséquilibrée, entraine des carences ou des déficiences en certains micronutriments/macronutriments.

- En glucide, indispensable pour le fonctionnement de la thyroïde qui est l’organe suprême de

la gestion du métabolisme.

- Iode, sélénium, magnésium ayant des rôles importants aussi.

- + protéine, lipides, vitamine du groupe B ….

Ces carences entrainent un ralentissement du métabolisme, logique si le corps n’a pas la

matière nécessaire pour la réalisation des tâches, il sera moins efficace.


  • Autres raisons et pistes

Nous sommes tous différents et il peut exister des dizaines d’autres raisons pour un ralentissement du métabolisme.

- Pathologie physiologique

- Troubles du microbiote

- Troubles hormonaux

- Sensations alimentaires faussées

- Trouble du comportement alimentaire …



La petite conclusion !


Un métabolisme ne se bloque pas.

Mais le corps étant une machinerie complexe, certaines de nos actions peuvent causer son ralentissement.


Pour maintenir son métabolisme en bonne santé il faut donc :

- Manger à sa faim peu importe son objectif de poids.

Dans le cas d’une volonté de perte, prendre contact avec un professionnel de la nutrition pour mettre en place un déficit calorique léger et adapté.

Arrêtez de vous affamer !

- Optimiser sa composition corporelle en augmentant sa masse musculaire par des exercices de renforcement.

- Augmenter votre N.E.A.T

- Chercher les éventuelles causes sous-jacentes.


Voila ! J’espère que cet article vous aura aidé à mieux comprendre toutes ces histoires de

métabolisme bloqué.


Et je précise quand même … NON aucune gélule/boisson miracle ne vous aidera avec votre métabolisme.

Mais maintenant vous savez pourquoi !

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout